[Cliquer pour agrandir]

[Cliquer pour agrandir]

Historique

La première et la troisième partie du roman se passent en 1970.
La seconde partie du roman que raconte monsieur MICHON se situe au cours du 17ème siècle.

Les Lieux :

Le roman commence à Ambanja, petit bourg de la brousse au sud de la province du Nord puis se déroule au port de Diégo-Suarez.
Voir la carte de Madagascar appelée l’Île Rouge ainsi que le plan de la rade de Diégo-Suarez.
Ce site a été longtemps une base aéronavale de la Marine française, ainsi que le lieu où stationnait le 3ème REI, glorieux régiment de la Légion Etrangère.
Le port de Diégo-Suarez a connu une joyeuse activité nocturne jusqu'en 1972, année de départ de la Marine française et le Légion Etrangère. On y faisait la fête presque en permanence, spécialement lors des mouillages de navires militaires (La Jeanne d’Arc par exemple) ou de cargos norvégiens, entre autres.
Madagascar est une île plus vaste que la France et le Benelux réunis, elle est située dans l’Océan Indien. Le canal de Mozambique borde sa côte Ouest.

La seconde partie relate les aventures de François MISSION et de son ami le moine défroqué Lorenzo CARACCIOLI, devenus pirates au XVIIe siècle et écumant les mers à bord de leurs deux navires « La Victoire » et « Bijou ». Partant d'Ostie (port de Rome) à La Rochelle en passant par les Antilles, puis longeant la Côte Occidentale de l'Afrique ils franchissent le cap des Tempêtes et touchent enfin Anjouan, une des quatre îles de l'archipel des Comores. Toujours à la recherche d'un port, les pirates finissent par découvrir l'immense baie de Diégo-Suarez et par s'y établir. Ils créent alors la cité mythique de Libertalia.

Les Personnages

A notre époque, que font nos deux amis, Gilles travaille à Diégo-Suarez, et Louis de Gonzague découvre, grâce à son ami qui l’a invité à passer ses vacances auprès de lui, le merveilleux site de cette province du Nord.

Gilles CARTIER assure la direction d’une petite unité de production brassicole et de boissons gazeuses ainsi que la gestion et la surveillance de sept agences commerciales éparpillées dans la province du nord de l’île. Parisien d’origine, il fait carrière à Madagascar dans la société qui élabore et commercialise dans toute l’île la fameuse Three Horses Beer et le célèbre Coca-Cola, entre autres.

Louis de Gonzague, tel est son prénom, a hérité d’une plantation de bois (palissandres) dans la forêt primaire sur le flanc des montagnes de la Côte Est en plein pays Zafimaniry. Grâce à de précieux renseignements obtenus pas sa mère auprès d’un étrange médecin réunionnais, mort depuis, (ceci sera raconté dans « Le Grand Projet », qui sortira en 2008) il s’est lancé, aidé financièrement par son ami Gilles, dans l’exploitation de plantes médicinales.

Rose et Flore sont deux soeurs jumelles, jeunes oiseaux des îles, belles métisses, qui vont bouleverser la vie de nos deux célibataires. Mais qui va épouser qui ?

Monsieur Jean-Marius, Fernand, MICHON, se dit descendant de pirates, historien local, homme érudit et passionné par la mythique république de Libertalia ; il saura communiquer son enthousiasme aux deux amis. Grâce à toutes ses informations distillées sous la forme de confidences, il entraînera Gilles & Louis, qui désirent en savoir davantage, dans une expédition maritime afin de tenter de prouver que Libertalia a bien existé.

Madame Pauline, paraît être une femme de caractère qui aurait bien réussi à Diégo-Suarez avec son « Narval » et ses fameuses annexes.

Au XVIIème siècle les pirates, François MISSION, gentilhomme d’origine huguenote provençale qui rencontrera sur sa route à l’âge de vingt ans, Lorenzo CARACCIOLI. Ce franciscain illuminé et passionné par les idées utopiques et philosophiques de Saint Augustin, de Thomas Campanella et de Thomas More il incitera son nouvel ami à créer, loin de l’Europe, une République Libertaire et Egalitaire, où tout esclavage sera prohibé.

Puis une kyrielle de personnages originaux et sympathiques vont évoluer au fil des pages soit au XVIIème, soit au XXème siècle et se retrouver tous en ce site fabuleux, encore protégé à l’heure actuelle, mais pour combien de temps encore, de la rade de Diégo-Suarez à Madagascar.

Quelques mots malgaches

A la fin du livre est fourni un lexique comportant plus de 30 termes ou mots malgaches cités dans le roman.